blason1.jpg

CEYRAT

Village de la plaine, en bordure de la Loyre

ceyrat1.jpg

Détail de la fontaine, œuvre du sculpteur Digan, évoquant les anciens moulins de Ceyrat.

1031.jpg

Aujourd'hui l'activité agricole occupe de moins en moins de personnes alors que l'élevage prédomine. Le commerce et l'artisanat ont disparu.
Le village prend de plus en plus un caractère résidentiel, les actifs travaillant à Objat, Brive, Limoges, etc., et certains ne venant que les week-ends.
Les retraités sont de plus en plus nombreux, et beaucoup de maisons deviennent des résidences secondaires qui ne sont occupées qu'aux périodes des vacances.
Les activités annexes sont très limitées.
Ci-dessous, une évocation d'un passé récent qui commence pourtant à s'estomper, surtout pour les jeunes générations. Il fait partie de notre patrimoine, et témoigne des profondes transformations de la société.

Les moulins : une reconversion

Là où étaient les moulins de Ceyrat, ne restent aujourd'hui que deux maisons restaurées, à usage d'habitation.

La plaine de Ceyrat était couverte de noyers d'où la présence des moulins à huile. Leur disparition totale date du milieu du xxe siècle.

L'administration des Contributions Directes avait établi le 11 février 1865 un document intitulé « État des usines et manufactures du département » dans lequel il apparaissait qu'il n'existait déjà plus à cette époque que trois moulins à Ceyrat.
On comptait alors deux moulins à farine et à huile dont un avait également une fonction de carderie et un moulin à farine.
ceyrat2.jpg

Dépendance d'un ancien moulin à farine et à huile dans lequel se trouvaient les meules.

La vigne : une disparition, une histoire

Le Collège des Jésuites de Limoges possédait des biens à Ceyrat : une maison et des vignes.
La maison, achetée en 1679 pour 840 livres, était modeste : deux chambres, un couloir, un grenier, un cellier, un cuvier, une écurie, une cave, une chapelle et un jardin.

Selon la légende, un souterrain, dont il subsiste encore l'entrée dans la cave de la maison que possédaient les moines, la reliait à la maison d'habitation des Pères à Sajueix. Mais n'était-ce pas plutôt l'entrée d'une cave ou l'accès à une réserve de nourriture souterraine ?

Les biens des moines furent vendus comme biens nationaux le 30 septembre 1793 : la maison et un pré furent adjugés pour 4 000 francs.
ceyrat3.jpg

Ces coteaux sont aujourd'hui recouverts par la forêt
ceyrat4.jpg

Entrée d'une cave ou d'un entrepôt

Le commerce et l'artisanat

Il y a un siècle, il était fréquent que les individus exercent plusieurs activités. Commerce et artisanat étaient parfois pratiqués par les mêmes personnes.

Vers 1910, il y avait à Ceyrat :
  • 3 meuniers dont un qui pratiquait aussi une activité de carderie et de scierie
  • 2 forgerons dont un qui tenait également une épicerie
  • 1 charron
  • 1 scieur de long
  • 2 menuisiers dont un qui pratiquait aussi une activité de tonnelier et de cafetier
  • 2 sabotiers dont un était expéditeur
  • 2 expéditeurs dont un qui pratiquait également une activité de sabotier
  • 1 tisserand
  • 2 couturières
  • 1 matelassière
  • 1 distillateur
  • 3 épiciers dont l'un tenait également un bal et un autre qui était forgeron à temps partiel
  • 3 dépositaires de pain dont l'un pratiquait aussi une activité de coiffeur
  • 3 cafetiers dont l'un tenait également un dépôt de pain et un autre un bal, sans compter le menuisier
  • 2 coiffeurs dont l'un était violoniste et l'autre accordéoniste
  • 1 barbier qui était également violoniste
  • 2 régatiers
  • 2 pépiniéristes
  • 1 marchand de moutons
  • 1 marchand de veaux
  • 1 tueur de porcs
  • 1 craquelinière
  • 1 compositeur chansonnier
soit une quarantaine de commerçants et d'artisans. En 1929, on n'en comptait plus qu'une dizaine : la guerre de 14-18 était passée par là...
Dans ces années-là, il y avait 2 102 habitants sur la commune de Voutezac. Il y en a 1 300 en 2011.

C'était hier

cliquez sur la vignette pour l'agrandir

ceyrat5.jpg

L'école dont la construction débuta en 1912 et qui fut ouverte après 1918.
Elle fut fermée en 1998.
ceyrat6.jpg

Écluse sur la Loyre en amont d'un moulin
ceyrat7.jpg

Une rue du centre. À droite derrière les personnages : une épicerie.

Haut de page Page précédente